Menu Fermer

L’éveil de bébé et son développement, de 0 à 1 an

L'éveil de bébé

L’éveil de bébé,

L’éveil de bébé et son développement se mettent en place grâce à la qualité des interactions qu’il va recevoir dans un environnement stable, fiable et prévisible.

La qualité des interactions passe par la capacité de l’adulte à :

  • Observer les besoins de l’enfant,
  • Identifier la demande,
  • Apporter une réponse adaptée

C’est à partir de ces réponses que l’enfant va s’éveiller au monde, à l’autre, à soi. L’enfant commence à comprendre l’environnement , ses réactions et ses émotions grâce à la mise en mots de l’adulte durant leurs échanges.

Ces échanges ont une place importante dans la progression de l’enfant. Ils permettent à l’enfant d’aller plus loin dans ses expérimentations et sa découverte du monde au travers de son corps et de son environnement. Chaque plaisir partagé entre l’adulte et l’enfant va développer une dimension :

  • Psychomotrice,
  • Affective,
  • Cognitive,
  • Sociale,
  • Morale,
  • Langagière.

Prenons l’exemple du développement psychomoteur de l’enfant,

Entre 0 et 3 ans, tel un athlète, le bébé va s’entrainer chaque jour à se développer, à comprendre son corps et ce qu’il s’y joue pour passer de la posture dorsale à la marche. Il va expérimenter plusieurs fois les mêmes phases, sur un temps plus ou moins long. Lors de cette période, le bébé attend de l’adulte des paroles confiantes et des regards soutenants pour qu’il puisse faire seul et comprendre.

Grâce aux paroles confiantes et aux regards soutenants, sa dimension psychomotrice va se développer tout comme les autres dimensions :

  • Affective : Grâce à l’adulte encourageant, l’enfant se sent en sécurité pour continuer à explorer son environnement.
  • Cognitive : Grâce à ses expériences soutenues et les changements qui s’opèrent dans le temps, l’enfant développe ses connaissances et enclenche les connexions neuronales dans son cerveau.
  • Sociale et morale : Grâce à la verbalisation des émotions et aux interactions, l’enfant découvre sa place dans le groupe et va se sensibiliser aux limites.
  • Langagière : L’ensemble des mots prononcés par l’adulte favorise la mise en place du langage dans le cerveau de l’enfant et l’enrichissement de son vocabulaire.

Ainsi chaque jour l’adulte contribue au développement de l’enfant en s’adaptant à son rythme, en l’accompagnant à s’exercer et à expérimenter afin que son processus d’apprentissage évolue finement en toute sécurité.

L’éveil de bébé de 0 à 3 mois,

Jusqu’à trois mois, le temps d’éveil de bébé est très court, sa journée est rythmée par l’alimentation et le sommeil. Ses parents sont ses seules ressources nécessaires pour découvrir le monde en douceur et le rassurer. Le peau à peau, les massages, le portage physiologique, les câlins ou le chant de berceuses par exemple sont de l’éveil bénéfique : C’est les prémices pour l’éveil des sens.

L’éveil de bébé de 3 à 6 mois,

Entre trois et six mois, bébé devient plus éveillé et s’intéresse petit à petit au monde qui l’entoure. C’est la période intense pour l’éveil des cinq sens, il faut alors lui proposer des activités adaptées à ses capacités et sa morphologie. L’idéal est un grand et joli tapis de sol pour qu’il puisse évoluer dessus, et que l’adulte puisse s’allonger à ses côtés. Il doit être suffisamment épais mais souple pour allier confort et sécurité. Niveau jeu il faut les varier afin de lui faire découvrir différents visuels, textures et sensations, sans tout lui proposer d’un coup : veilleuse, peluches, hochets, livres d’éveil en tissu ou jouets musicaux par exemple.

Le stade oral commence à apparaitre, il va tout découvrir par la bouche : attention aux textures des jouets choisis ainsi qu’à l’hygiène.

L’éveil de l’enfant de 6 mois à 1 an,

De six mois à un an, bébé devient un vrai petit curieux et développe d’avantage sa motricité, il explore son environnement. La motricité libre prend encore toute son importance, bébé explore seul et développe ses compétences. Il apprend à se tourner, se mettre sur le ventre, s’asseoir, le quatre pattes, puis la station debout et enfin la marche. Bébé devient de plus en plus adroit dans ses mouvements et développe également sa motricité fine : les cubes, les balles texturées, jouets à empiler ou tirer sont des bonnes aides.

Pour résumer, il y a trois règles d’or pour l’éveil de bébé durant sa première année de vie : pas de stimulation excessive, l’éveil des sens par la variation des jouets et la motricité libre. Cependant chaque bébé avancera à son rythme.

Merci à Delphine, Sophrologue ainsi qu’à Sandra, accompagnante parentale en périnatalité et fondatrice de la Douce Naissance pour cet article réalisé dans le cadre d’un partenariat avec Maison GleeBaby.

Articles relayés